Pour l’Autodétermination de la Vallée d’Aoste

Ayant pris acte de la situation exceptionnelle d’attaques concentriques et répétées contre les Instutions valdôtaines et l’Autonomie spéciale, tous les deux fondées sur une loi constitutionnelle et sur une logique politique avant la nature d’un pacte;

Insistant sur le fait que cette action qui lèse les Droits et les Libertés des Valdôtains n’est pas toujours suivie d’une réaction efficace de notre Autonomie elle-même, qui apparaît aujourd’hui affaiblie même en son propre sein;

Rappelant que les défis du futur de notre Autonomie ne peuvent aller sans une nouvelle approche ou cohésion et partage identitaire porteraient à une réelle défense, selon les principes fédéralistes, de l’Autonomie, y compris le droit à l’Autodétermination des peuples;

Le Conseil de Communautés de l’UVP estime que, sur la base d’un projet fédérateur, la seule voie à suivre pour la promotion des droits du Peuple valdôtain et de son identité réside dans un parcours politique de rassemblement des différentes énergies et sensibilités autonomistes qui donnent vie à une Constituante valdôtaine ,

Donne mandat au Conseil de Direction, à la Commission politique et à tous ses élus à l’effet d’employer tous les moyens nécessaires, dans le dialogue avec les différents sujets politiques, les communautés locales, le monde de la culture et toute autre expression de la démocratie valdôtaine, pour affronter ce nouveau défi pour le Peuple valdôtain et lancer avec force un nouveau projet politique.

Vallée d’Aoste, le 2 décembre 2014